Avec une organisation minutieuse et soignée, une profonde expérience de terrain, l’association danoise Copenhagen Youth Network nous a prouvé qu’il faut plus que de la joie et la motivation pour mettre en place un Echange de Jeunes européens de qualité. De nombreuses questions ont pourtant pu représenter une source de préoccupation pour nos amis danois: Comment les 40 jeunes participants européens vont-ils réagir lorsqu’ils seront logés dans un gîte pendant 9 nuits où l’eau n’est pas toujours chaude ? Comment réagiront-ils pendant 9 nuits avec 4 douches et dans des dortoirs minuscules de 8 ? De telles conditions d’accueil peuvent-elles restreindre et entraver la joie, l’engagement et la participation active des jeunes concernés ?

Grâce à des années de travail à l’international, le Copenhagen Youth Network (l’association danoise avec laquelle nous avons travaillé) a mis sur pied une équipe compétente et surtout animée par la volonté de créer des expériences inspirantes, instructives et formidables pour les jeunes. Des expériences qui peuvent encourager et promouvoir un plus grand engagement dans nos pays européens respectifs, un intérêt plus grand et plus profond pour le développement de la coopération européenne et la création d’amitiés et de réseaux allant au delà des nationalités, des cultures et des personnalités diverses.
Des expériences qui, en fin de compte, peuvent contribuer à promouvoir la création et l’établissement de meilleures perspectives d’avenir pour les jeunes dans une Europe de plus en plus mondialisée et interconnectée.

L’objectif de cet Echange de Jeunes était de sensibiliser les participants et de souligner l’importance d’organiser et d’auto-évaluer son propre apprentissage, notamment celui qui découle d’un travail dans un environnement international mais également au niveau national et local, et d’améliorer l’employabilité des jeunes en les sensibilisant au certificat européen Youthpass et aux principales compétences clés pour l’apprentissage tout au long de la vie. C’est avec enthousiasme que nous avons pris part à ce projet avec des jeunes venant des 4 coins du continent. Un groupe d’Italiens du sud avec des talents musicaux a été le premier à arriver avant même que les organisateurs aient finalisé tous les préparatifs dans le gîte. Heureusement, les Italiens ont rapidement offert leur aide pour finaliser les derniers préparatifs pratiques et une atmosphère chaleureuse a ainsi pu s’installer dès le début. Peu de temps après, d’autres groupes ont commencé à débarquer à Hvalsø, apportant avec eux une fraîche excitation mélée à une grande énergie.

Le Lundi 9 décembre 2019, de 18h00 à 3h00 du mat’, la glace s’est rapidement brisée entre les jeunes participants et on aurait pu craindre que la festivité précoce de la nuit n’entrave la participation et l’engagement dans les activités du lendemain matin, mais heureusement, tous les participants se sont présentés comme prévu dès l’aube. Le niveau d’engagement et de dévouement a été remarquable du début à la fin de ce Projet. Les participants ont réussi à canaliser leur incroyable énergie et leur engagement pour participer de manière constructive aux activités. Tous les participants étaient responsables de l’organisation d’un certain nombre d’activités et cela a été particulièrement intéressant à voir.

Le programme chargé s’est étalé durant 9 jours pendant lesquels les participants ont par exemple été envoyés à la découverte culturelle de la vieille ville viking de Roskilde pour en apprendre plus sur l’histoire et la culture danoise ainsi que pour améliorer et développer leurs capacités digitales et leur travail en équipe dans le cadre d’une chasse au trésor. Nous avons également visité le Quartier Général de la Croix-Rouge à Copenhague. Nous avons ainsi pu visiter leur centre de découverte et découvrir des technologies innovantes comme la réalité virtuelle. Les volontaires de la Croix-Rouge nous ont présenté un certain nombre d’aspects et d’éléments de leur travail, qui nous ont tous laissés le sentiment d’avoir vécu une expérience vraiment authentique. La demi-journée à la Croix-Rouge s’est terminée par une présentation centrée sur le bénévolat. Après ce moment enrichissant, les participants ont pu profiter d’une après-midi de temps libre dans les rue de Copenhague.

Vivre dans un gîte privatisé est une opportunité spéciale assez peu répandue dans nos projets. Une opportunité qui nous donne un grand degrés de liberté mais également beaucoup d’énergie lorsque nous avons été amenés à aider l’équipe organisatrice pour nettoyer les locaux, préparer les petits déjeuners et déplacer des meubles. Mais les amitiés que nous avons pu nouer durant ce séjour en valaient la chandelle. C’est pourquoi nous souhaitons remercier le Copenhagen Youth Network de nous avoir invité, d’avoir fait beaucoup d’efforts pour créer et implémenter ce projet, de nous avoir permis de participer à tant d’activités interactives et intéressantes. Nous espérons avec beaucoup d’enthousiasme être à nouveau contacter pour contribuer activement à ce que de beaux projets comme celui-ci continuent d’avoir lieu.

Avec une organisation minutieuse et soignée, une profonde expérience de terrain, l’association danoise Copenhagen Youth Network nous a prouvé qu’il faut plus que de la joie et la motivation pour mettre en place un Echange de Jeunes européens de qualité. De nombreuses questions ont pourtant pu représenter une source de préoccupation pour nos amis danois: Comment les 40 jeunes participants européens vont-ils réagir lorsqu’ils seront logés dans un gîte pendant 9 nuits où l’eau n’est pas toujours chaude ? Comment réagiront-ils pendant 9 nuits avec 4 douches et dans des dortoirs minuscules de 8 ? De telles conditions d’accueil peuvent-elles restreindre et entraver la joie, l’engagement et la participation active des jeunes concernés ?

L’objectif de cet Echange de Jeunes était de sensibiliser les participants et de souligner l’importance d’organiser et d’auto-évaluer son propre apprentissage, notamment celui qui découle d’un travail dans un environnement international mais également au niveau national et local, et d’améliorer l’employabilité des jeunes en les sensibilisant au certificat européen Youthpass et aux principales compétences clés pour l’apprentissage tout au long de la vie. C’est avec enthousiasme que nous avons pris part à ce projet avec des jeunes venant des 4 coins du continent. Un groupe d’Italiens du sud avec des talents musicaux a été le premier à arriver avant même que les organisateurs aient finalisé tous les préparatifs dans le gîte. Heureusement, les Italiens ont rapidement offert leur aide pour finaliser les derniers préparatifs pratiques et une atmosphère chaleureuse a ainsi pu s’installer dès le début. Peu de temps après, d’autres groupes ont commencé à débarquer à Hvalsø, apportant avec eux une fraîche excitation mélée à une grande énergie.

Le programme chargé s’est étalé durant 9 jours pendant lesquels les participants ont par exemple été envoyés à la découverte culturelle de la vieille ville viking de Roskilde pour en apprendre plus sur l’histoire et la culture danoise ainsi que pour améliorer et développer leurs capacités digitales et leur travail en équipe dans le cadre d’une chasse au trésor. Nous avons également visité le Quartier Général de la Croix-Rouge à Copenhague. Nous avons ainsi pu visiter leur centre de découverte et découvrir des technologies innovantes comme la réalité virtuelle. Les volontaires de la Croix-Rouge nous ont présenté un certain nombre d’aspects et d’éléments de leur travail, qui nous ont tous laissés le sentiment d’avoir vécu une expérience vraiment authentique. La demi-journée à la Croix-Rouge s’est terminée par une présentation centrée sur le bénévolat. Après ce moment enrichissant, les participants ont pu profiter d’une après-midi de temps libre dans les rue de Copenhague.

Grâce à des années de travail à l’international, le Copenhagen Youth Network (l’association danoise avec laquelle nous avons travaillé) a mis sur pied une équipe compétente et surtout animée par la volonté de créer des expériences inspirantes, instructives et formidables pour les jeunes. Des expériences qui peuvent encourager et promouvoir un plus grand engagement dans nos pays européens respectifs, un intérêt plus grand et plus profond pour le développement de la coopération européenne et la création d’amitiés et de réseaux allant au delà des nationalités, des cultures et des personnalités diverses.
Des expériences qui, en fin de compte, peuvent contribuer à promouvoir la création et l’établissement de meilleures perspectives d’avenir pour les jeunes dans une Europe de plus en plus mondialisée et interconnectée.

Le Lundi 9 décembre 2019, de 18h00 à 3h00 du mat’, la glace s’est rapidement brisée entre les jeunes participants et on aurait pu craindre que la festivité précoce de la nuit n’entrave la participation et l’engagement dans les activités du lendemain matin, mais heureusement, tous les participants se sont présentés comme prévu dès l’aube. Le niveau d’engagement et de dévouement a été remarquable du début à la fin de ce Projet. Les participants ont réussi à canaliser leur incroyable énergie et leur engagement pour participer de manière constructive aux activités. Tous les participants étaient responsables de l’organisation d’un certain nombre d’activités et cela a été particulièrement intéressant à voir.

Vivre dans un gîte privatisé est une opportunité spéciale assez peu répandue dans nos projets. Une opportunité qui nous donne un grand degrés de liberté mais également beaucoup d’énergie lorsque nous avons été amenés à aider l’équipe organisatrice pour nettoyer les locaux, préparer les petits déjeuners et déplacer des meubles. Mais les amitiés que nous avons pu nouer durant ce séjour en valaient la chandelle. C’est pourquoi nous souhaitons remercier le Copenhagen Youth Network de nous avoir invité, d’avoir fait beaucoup d’efforts pour créer et implémenter ce projet, de nous avoir permis de participer à tant d’activités interactives et intéressantes. Nous espérons avec beaucoup d’enthousiasme être à nouveau contacter pour contribuer activement à ce que de beaux projets comme celui-ci continuent d’avoir lieu.