Pour célébrer la Journée de l’Europe du 9 mai 2020, à l’OFCI, nous avons décidé de nous concentrer un peu sur notre beau continent et sur sa plus grande réalisation du siècle dernier, l’Union Européenne.

Si vous n’avez pas vécu dans une grotte depuis votre naissance, vous devez certainement connaître son existence. Je vais même plus loin en disant que si vous lisez cet article, vous vivez probablement dans l’Union Européenne. Mais, d’où vient l’Union européenne, depuis combien de temps existe-t-elle et pourquoi semble-t-elle si importante pour tout le monde ?

Pour comprendre l’origine et les objectifs de l’Union Européenne, nous allons nous pencher sur son histoire particulière, avec ses principaux jalons et traités qui en ont fait ce qu’elle est aujourd’hui.

1945-1952 Un changement de mentalité

Tout commence au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, où il était clair pour les superpuissances européennes victorieuses que pour éviter toute possibilité d’un nouveau conflit désastreux, les pays européens devaient commencer à travailler ensemble.

Ainsi, après avoir échoué dans la création d’un Conseil de l’Europe qui se concentrait sur les aspects politiques et le rétablissement de la paix, les superpuissances européennes se sont concentrées sur ce qui leur tenait vraiment à coeur, l’argent.

Le premier traité économique réussi a été celui de la Communauté européenne du charbon et de l’acier, qui s’est concentré sur la coordination des ressources envoyées par les États-Unis et, en même temps, sur le contrôle des industries du charbon et de l’acier des pays européens. Ces deux industries étaient les deux principales industries au moment de la guerre et grâce à ce traité, tout risque de conflit futur en Europe a été considérablement réduit, une victoire absolue !

1957-1992 Les Communautés Européennes, parents de l’Union Européenne

Cinq ans plus tard, satisfaits des résultats du premier traité, les 6 pays signataires de la CECA, à savoir la France, la Belgique, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et l’Allemagne de l’Ouest, ont décidé d’aller encore plus loin.

Le traité de Rome en 1957 a marqué la fondation d’une nouvelle union douanière européenne, la Communauté économique européenne (CEE) et d’un nouveau traité pour coordonner l’énergie nucléaire au niveau européen, la Communauté européenne de l’énergie atomique (Euratom).

Ces trois traités constituent la base de l’Union européenne actuelle et dans les années qui ont suivi le traité de Rome, d’autres pays ont décidé d’y adhérer. Tout d’abord, le Danemark, l’Irlande et le Royaume-Uni en 1973, puis la Grèce en 1981, l’Espagne et le Portugal en 1986 et l’Allemagne de l’Est en 1990.

Les Communautés européennes, telles qu’elles étaient connues jusqu’alors, se sont épanouies et ont fait des progrès significatifs au cours de ces décennies. Les plus remarquables sont la première élection au Parlement européen en 1979, le traité de Schengen en 1985 (merci pour celui-ci, imaginez devoir passer par des contrôles aux frontières chaque fois que vous vous déplacez dans l’UE, ouf…) et un peu de Marketing puisque le drapeau européen a commencé à être utilisé en 1986 par la CEE (regardez comme il est beau :o).

1992-2020 L’Union Européenne est née

Avec l’entrée en vigueur du traité de Maastricht en 1993, l’Union européenne a d’abord été officialisée sous le nom de Communauté européenne, puis un autre groupe de pays a décidé d’y adhérer, comme l’Autriche, la Finlande et la Suède.

De plus, en 2002, l’Union européenne a franchi l’une des plus grandes étapes de son histoire avec l’introduction d’une monnaie commune, l’euro. Ce fut un symbole fort de la puissance économique et de l’unité pour l’Union, et année après année, de plus en plus de pays européens l’adoptent comme monnaie officielle.

Et que se passe-t-il si les choses se passent bien pour les pays qui ont rejoint l’Union ? Vous l’avez probablement deviné. En 2004, dix nouveaux pays ont décidé d’adhérer à l’Union européenne dans le cadre de l’élargissement à l’Est. En outre, dans les années suivantes, d’autres pays encore décideront d’adhérer à l’Union, la Croatie étant le dernier en 2013 et portant le nombre total de pays de l’Union européenne à 28 (Correction : 27 – Le terme « Brexit » vous est-il familier ?)

Cependant, le dernier traité important qui a changé la structure de l’UE a été le traité de Lisbonne, établi en 2009. Ce dernier a finalement unifié les trois traités en un seul et a donné à l’Union européenne la structure juridique qu’elle a aujourd’hui.

2020 Un avenir brillant ?

En regardant en arrière, on se rend compte de l’importance de l’Union Européenne non seulement sur le continent mais aussi au niveau international. L’Europe unie a évité tout nouveau conflit grâce à la coopération entre les différents États, elle a même reçu le prix Nobel de la paix en 2012 et elle a atteint une importance économique qui aurait été inimaginable pour les seuls pays membres.

Cependant, bien que la création de l’UE n’ait pas été un long fleuve tranquille, les dernières années ont été particulièrement difficiles pour l’Union. Avec des événements malheureux tels que la crise économique de 2008, la crise des réfugiés, les mouvements nationalistes dans les États membres et en 2020, le départ officiel du Royaume-Uni de l’UE et la crise humanitaire la plus récente due au virus Covid-19, l’Union européenne a du faire face à ses plus grands défis.

Aujourd’hui, plus que jamais, l’efficacité de l’Union européenne est fortement remise en question et une coopération solide entre les différents États membres semble indispensable. L’avenir de l’Union sera sans aucun doute décidé dans les années à venir, alors restez informés car en ce moment même, nous vivons un moment historique !

Mise à Jour & Corrections: Le Conseil de l’Europe n’a pas échoué, il n’a juste pas su aller au bout de l’idée de base (très fédéraliste) mais le traité de Londres a été signé en 1949. La CECA n’a pas du tout géré le plan Marshall, c’était uniquement orienté vers ces industries.

Merci à Geoffrey pour les corrections.

Un article écrit par Otto Gerlinger Velázquez