Avec 54 minorités ethniques, on peut dire que le Vietnam est un pays où règne la diversité. Il est certain que peu d’étrangers les connaissent toutes, à moins qu’ils ne se spécialise leurs connaissances dans le Vietnam et sa culture. Cependant, vous ne devez pas vous inquiéter car nous partagerons ici des histoires fascinantes sur ces communautés, y compris leur culture et leur mode de vie.

Les Cultures des Minorités Ethniques :

Le gouvernement vietnamien déploie beaucoup d’efforts pour promouvoir les cultures ethniques afin de sensibiliser le public à leurs traditions. La représentation de l’identité ethnique se traduit par un processus de préservation des caractéristiques propres à chacun de ces groupes et un sentiment de solidarité tribal. Les chansons et les danses folkloriques,  ainsi que les boissons et la nourriture locale sont promues pour populariser ces ethnies.

Par exemple, le spectacle Cong Chieng est un spectacle typique des hauts plateaux du centre du Vietnam. L’objectif de ce spectacle est de provoquer une bonne récolte et  d’améliorer le bien être de leur communauté. Les gongs sont les principaux instruments de musique utilisés pour les festivals et les cérémonies rituelles. Les populations locales sont alors invitées à danser et s’ambiancer sur les sons épiques résonnants. Comme le son du gong symbolise le lien entre les humains et la nature, cet instrument de musique leur apporte bonheur et liberté.

Un autre aspect culturel important de ces groupes est la consommation de vin de riz vietnamien (Ruou Can). Le “Ruou” est du vin et le “Can” est une paille fabriquée à partir de bambou. Lors d’occasions spéciales, le maître de maison peut vous inviter pour une beuverie. Cette célébration s’inscrit dans la très grande tradition chaleureuse d’hospitalité des Vietnamiens. Parmi les autres activités liées au riz et qui reflètent la diversité ethnique, on peut également citer les concours de cuisine spécialisée dans l’utilisation de cet ingrédient.

Les Modes de Vie des Minorités Ethniques :

Si vous voulez connaître leur mode de vie, le meilleur moyen est sans aucun doute d’essayer de séjourner en famille d’accueil. Les membres des minorités ethniques vivent souvent dans des maisons sur pilotis avec vue sur un lac ou sur les montagnes ou sur des rizières. Les pilotis permettent, entre autres, d’éviter les animaux dangereux dans les zones montagneuses et boisées. Les principaux matériaux de construction des maisons sont le bois, le bambou et les feuilles séchées de palmier. Ces matériaux apportent de la fraîcheur durant l’été et de la chaleur durant l’hiver. Une des particularités des peuples ethniques est l’importance qu’ils accordent à leur cuisine. Pour des raisons religieuses, celle-ci est au cœur de la maison . Pour ces peuples, le feu symbolise la protection de la famille, le réveil et la spiritualité. Les réunions de voisinage et les rassemblements familiaux sont quotidiens autour d’un feu pour discuter ensemble.

En outre, les marchés vietnamiens sont remarquablement présents dans la vie quotidienne locale des différents groupes ethniques. Les marchés de Bac Ha, Sapa et Dong Van, dans les régions montagneuses, sont les plus célèbres et sont ouverts au public chaque week-end. Les étales y fourmillent de produits agricoles, de vêtements et de nourriture produits par des coopératives locales. Le “fait maison” sur les marchés sont toujours ceux qui présentent la meilleure qualité car ils sont fabriqués à partir de matériaux naturels.

Lors de votre voyage au Vietnam, nous vous recommandons d’explorer la culture et le mode de vie des groupes ethniques afin de mieux vous immerger dans ce pays.

Un article de Vanessa Pham

0 commentaires

Soumettre un commentaire