Etes-vous déjà allé au Vietnam ? Qu’est-ce que ce pays représente dans votre imagination ? En tant que native, je le décris comme une grande combinaison entre les valeurs traditionnelles et modernes ainsi que la nature et la vie humaine. La nourriture, les festivals, les costumes, l’histoire, les attractions touristiques et les minorités ethniques sont autant d’aspects qui inspirent ceux qui viennent visiter ce pays. Commençons à explorer le Vietnam à travers ses spécialités gastronomiques. Je vous présenterai trois spécialités qui vous aideront à évoquer des saveurs particulières et inoubliables.

Pho (Nouilles de riz au bœuf ou au poulet)

Le Pho est considéré comme un symbole du Vietnam. Il est reconnu que de nombreux étrangers ont découvert ce pays en premier lieu à travers sa nourriture incroyable. Ce plat est célèbre non seulement localement mais aussi dans le monde entier. Alors, qu’est-ce qui a fait son succès et qui l’a rendu si spécial ? La majorité des Vietnamiens d’outre-mer se rendent compte que la saveur du Pho d’aujourd’hui n’est plus la même que celle d’autrefois.  Cependant, les évolutions qu’il a connu n’a pas changé le nom de ce plat célèbre partout dans le monde. Un délicieux bol de Pho est cuisiné avec du bœuf ou du poulet pour obtenir un bouillon clair et sucré à servir avec des nouilles de riz moelleuses. Des tranches de bœuf avec de la graisse croustillante ou du poulet tendre se mangent avec du citron vert, du piment, des oignons, des herbes fraîches et des gressins frits pour équilibrer toutes les saveurs de cet aliment. Vous pouvez en manger à tout moment : au petit-déjeuner, au déjeuner et même au dîner. Le Pho est étroitement associé aux populations locales. Peu importe qu’ils soient pauvres ou riches, cette spécialité fait partie de la vie quotidienne de tous les vietnamiens qui l’apprécient et la considèrent comme leur nourriture préférée. 

Cha Ca La Vong (poisson grillé)

Le cha ca (poisson grillé) est également une spécialité que les touristes souhaitent essayer car il est connu comme l’un des “plats à découvrir avant de mourir”. Il est originaire de Hanoi et est devenu un plat emblématique de la ville. Les touristes sont toujours impressionnés par la texture savoureuse du poisson. Le poisson-chat, principal ingrédient du Cha ca, est coupé en morceaux et mariné avec du galangal, de la poudre de curcuma, du sucre, de la sauce de poisson et un peu de pâte de crevettes. En le mangeant, vous pouvez sentir des morceaux de poisson juteux parfumées par des herbes. Le poisson est frit dans de l’huile chaude pour le rendre croustillant. C’est la fierté de Hanoi et personne n’hésite à manger du Cha ca quand on vient à Hanoi, la capitale du Vietnam. 

Nem (rouleaux de printemps)

Ce serait une grosse erreur de ne pas mentionner le Nem. C’est aussi l’une des spécialités les plus délicieuses de la cuisine vietnamienne. Comme le Pho, il est également populaire dans le monde entier. Ses nutriments sont particulièrement importants pour garder les gens en bonne santé. C’est un mélange de viande, de légumes et de papier de riz qui contient de nombreuses substances nutritives (protéines, fibres et amidon) dans un seul plat. Il existe de nombreuses façons de cuisiner le Nem dans les différentes régions du Vietnam. Dans le Nord, il est préparé avec du porc haché, du chou-rave, des champignons et des assaisonnements pour équilibrer sa saveur. Dans le Sud, les gens semblent changer certains ingrédients comme le taro au lieu du chou-rave et le rendre plus sucré que dans le Nord. Le Nem est servi avec des nouilles de riz, des cornichons, de la sauce de poisson et des herbes fraîches. Les Vietnamiens le mangent à tout moment de la journée. L’une des particularités de cette spécialité est qu’elle sert d’offrande aux ancêtres lors de cérémonies religieuses et de fêtes traditionnelles. Elle est donc considérée aussi comme un signe de respect pour les morts.

N’attendez plus et allez découvrir toutes les spécialités culinaires vietnamiennes dans les restaurants communautaires ou, pour les plus aventuriers, en prenant un billet d’avion pour le Vietnam !

Un article de Vanessa Pham