BannerMobile

Le sujet de la migration revient régulièrement sur la scène publique, nous l’avons notamment remarqué lors des élections. De nombreuses informations sont relayées, parmi celles-ci, des discours de haine engendrant une polarisation des opinions. Dans ce cadre, l’échange de jeunes « Ponts de tolérance » a été organisé par CoconutWork à Marrakech du 12 au 20 novembre 2022.

Untitled-2-copy

L’objectif principal était de travailler sur les questions migratoires, développer son esprit critique face aux informations, identifier et lutter contre les discours de haines afin de construire « des ponts de tolérance ». Le résultat du projet s’est matérialisé par la création d’une campagne digitale.

Untitled-5-copy

Officiellement, le projet regroupait une quarantaine de jeunes venant du Maroc, de Tunisie, de Roumanie, de Belgique, du Luxembourg et de France. En réalité, bien d’autres nationalités étaient représentés : Géorgie, Arménie, Colombie, Népal, Angleterre… Cela a rapidement démontré l’importance et la richesse des migrations humaines !

Untitled-3-copy

Ensemble, nous avons déconstruit, construit, partagé et échangé pendant 8 jours via divers ateliers comme :

– « Marrakech Impossible » : nous devions explorer Marrakech et réaliser un maximum de missions, par exemple prendre une photo avec un chameau ou encore découvrir les épices composant le “Ras El Hanout”. Nous avons ainsi pu découvrir la ville et rencontré les adorables habitants de la ville !
– Un “World Café” a permis de discuter de nombreux concepts clefs comme le migrant, le réfugié, l’identité, le populisme, la radicalisation, le discours de haine. Cette activité nous a invités à contempler la complexité du vocabulaire et du thème.

Untitled-8-copy

– En groupes nationaux, nous avons dispensé des présentations sur les réalités nationales de la migration. Nous avons eu une vision plus internationale, identifié des similitudes et des différences, pris conscience de l’importance de l’environnement socio-culturel et le poids de l’histoire.
– Chacun a partagé des éléments de sa culture lors des soirées interculturelles. Fidèles à notre réputation de manifestants, nous avons évidemment sorti les gilets jaunes et créé des pancartes remplies d’amour ! Nous avons dégusté de la nourriture de chaque pays et WOW, on aurait voulu en ramener en France ! C’était aussi l’occasion de fêter l’anniversaire d’un membre de l’équipe française : BON ANNIVERSAIRE AZIZ !

Untitled-6-copy

– Le visionnage du film Flee de Jonas Poher nous a aidé à mieux comprendre le parcours d’un réfugié afghan. On vous le recommande !
– Nous avons conçu et joué des représentations théâtrales sur différentes thématiques liées à la migration, notre spectacle a reçu 5 étoiles, c’est certainement le signe du début de grandes carrières !
– Élaboration d’une campagne pour lutter contre les discours de haine et sensibiliser sur la migration.
– Nous avons aussi eu la chance de rencontrer des représentants de l’association Afro-med qui ont partagé leurs expériences !