1. Les aliments sains sont plus chers que les aliments mauvais pour la santé.

Alors comment manger mieux avec un budget limité ? La viande et le poisson sont parmi les articles les plus chers d’une liste de courses, alors que les protéines végétales coûtent souvent moins cher. Les légumes secs (haricots, pois et lentilles) sont nutritifs, très bon marché et remplacent assez bien la viande.

Ne vous laissez pas tromper par les coûteux “superfoods” ; il n’existe pas de définition commune de ce terme et de nombreuses rumeurs concernant les bénéfices de ce que certains appellent les “superfoods” n’ont pas étées prouvées. En revanche, il a été prouvé que le simple fait d’augmenter le volume et la variété de fruits et légumes dans votre alimentation réduit le risque de maladie.

Les fruits et légumes surgelés, en conserve ou séchés sont souvent moins chers que les frais mais conservent pourtant tout aussi bien, voire mieux, leurs nutriments. Ils se stockent également plus longtemps ce qui réduit le gaspillage alimentaire.
Évitez d’acheter des aliments transformés; vous pouvez souvent préparer des plats similaires rapidement et facilement en dépensant moins. 

Le régime alimentaire est fondamental pour la santé et le bien-être, et le coût des aliments ne devrait pas, à lui seul, empêcher les gens de bien manger. La malbouffe peut être bon marché et savoureuse, mais l’idée que les aliments sains sont chers n’est qu’une fiction.

2. Les calories des cheat meals ne comptent pas.

Permettez-moi de citer un exemple pour mieux démystifier cela. Supposons que vous ayez commencé votre régime le premier jour avec un déficit de 500 calories par rapport à votre dépense énergétique quotidienne totale et que vous l’ayez suivi pendant les six jours suivants sans aucun écart. Le 7e jour, vous êtes tentés de vous récompenser en prenant un kebab. Après tout, vous avez travaillé dur pour y arriver. Le problème est qu’il n’y a aucun moyen pour vous de controler les calories de ces aliments. Si vous suivez le régime pendant 7 jours en respectant les macros prévues, le déficit calorique total sera de 500*7 = 3500 calories. Supposons maintenant que vous ayez suivi le régime pendant 6 jours et que le déficit calorique total soit de 500*6 = 3000 calories et que vous ayez mangé au fast food le 7e jour, soit 2000 calories de plus. De cette façon, vous avez mangé en surplus, ce qui compromet le déficit global que vous avez créé en suivant le régime pendant 6 jours. Votre déficit global devient donc (3000-2000) = 1000 calories. Vous pouvez maintenant comprendre pourquoi vos progrès sont plus lents ou pourquoi vous finissez parfois par prendre du poids.

Les “cheat days” sont populaires parmi les amateurs de fitness. Vous suivez un régime strict pendant toute la semaine, à l’exception d’un jour où vous pouvez manger ce que vous voulez: Burgers, pizzas, glaces, chocolat, boissons gazeuses, alcool… vous avez le droit de manger n’importe quoi ce jour-là. Mais les “cheat days” sont-ils vraiment une bonne chose si l’on veut perdre du poids ?

3. Éliminer entièrement des groupes d’aliments de votre alimentation.

❌ NON au sucre ❌ NE PAS manger de produits à base de farine ❌ NON au gluten ❌ NE PAS manger après 18 heures ❌ Sauter le petit-déjeuner❌ NE PAS manger de glucides❌ NE PAS manger de viande ❌ NON aux graisses etc….

Vous essayez de manger plus sainement ? Parfait. Évitez simplement cette erreur courante qui est d’éliminer des groupes d’aliments de votre alimentation. C’est une tactique courante pour perdre du poids. Le plus souvent, les personnes au régime vont snober les glucides – vous savez, comme tous ces régimes à la mode que vous essayez de suivre depuis deux (ou dix) ans. 

4. Vous ne devez pas sauter le petit-déjeuner

“Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée” est une phrase que nous avons tous déjà entendue de la part des parents, des médecins, des blogueurs santé et des campagnes publicitaires. Mais les avantages pour la santé d’un petit-déjeuner régulier ont été exagérés.

Des études d’observation montrent qu’en moyenne, les personnes qui sautent le petit-déjeuner ont un indice de masse corporelle plus élevé. Cependant, des essais cliniques ont montré que la préférence personnelle est un facteur critique. Certaines personnes compenseront inconsciemment toutes les calories qu’elles ont sautées au petit-déjeuner, tandis que d’autres ne ressentiront pas de fringales de la même ampleur. Dans le cadre d’un essai, des femmes qui n’avaient pas l’habitude de prendre un petit-déjeuner ont été contraintes d’en consommer, et elles ont pris près d’un kilo en quatre semaines. Les réactions individuelles varient, alors n’essayez pas de vous forcer à adopter un mode d’alimentation qui ne vous convient pas ou que vous ne pouvez pas maintenir – cela pourrait se retourner contre vous.

Une autre affirmation populaire est que sauter le petit-déjeuner peut faire chuter votre métabolisme. Mais des études menées sur des personnes maigres et en surpoids ont montré que le fait de sauter le petit-déjeuner ne ralentit pas intrinsèquement votre métabolisme au repos.

Cependant, le mantra “ne sautez pas le petit-déjeuner” peut être valable pour les personnes souffrant d’une mauvaise régulation du glucose.

5. Une personne mince est une personne en forme.

Pour plusieurs personnes, avoir une tablette de chocolat est l’objectif final, mais cet objectif n’est pas si utile, réalisable ou précis que nous le pensons.

Les gens voient des photos de personnes extrêmement maigres de l’industrie de la santé et du fitness sur la couverture des magazines, sur Instagram et dans les expositions, et pensent que c’est l’apogée de la santé et du fitness. En réalité, tout ce que cela signifie, c’est que vous avez un faible taux de graisse corporelle.

L’accent est trop mis sur l’esthétique du fitness et pas assez sur le fait d’être en forme. Cela peut être préjudiciable car les gens s’efforcent d’obtenir un “look” qui ne correspond pas à leur objectif global de santé et de forme physique. Certaines des personnes qui font la couverture des magazines sont à un million de kilomètres d’être en bonne santé et en forme.

Être en forme signifie avoir un cœur, des poumons, des muscles, des os et des articulations forts et sains. Ce n’est pas parce qu’une personne est mince ou a un poids normal qu’elle peut courir sur une longue distance ou ouvrir une lourde porte. Une activité physique régulière et une alimentation équilibrée peuvent vous aider à garder un poids sain et à prévenir les maladies.

6. Soulever des poids fait grossir les femmes.

Nous devons nous débarrasser de ce mythe ancré dans le fitness, car, premièrement, les femmes ne grossissent pas lorsqu’elles commencent à soulever des poids ; deuxièmement, l’haltérophilie présente de nombreux avantages pour la santé ; et troisièmement, il est ouvertement sexiste de penser que les femmes ne doivent pas avoir l’air musclé.

Les femmes ne vont pas se muscler lorsqu’elles commencent à soulever des poids. En revanche, elles perdront de la graisse corporelle et obtiendront l’apparence “tonique” que tant de personnes recherchent. Au-delà de l’aspect esthétique, les femmes qui soulèvent des poids bénéficient des nombreux avantages de “l’entraînement contre la résistance” pour la santé.

Les femmes n’ont pas autant de testostérone que les hommes, il n’est donc pas facile de faire grossir leurs muscles en soulevant des poids, à moins qu’elles ne s’entraînent encore plus. Mais l’entraînement musculaire, ou le fait de soulever des poids raisonnables, est un élément important de la condition physique. Si vous craignez toujours de devenir trop musclés, utilisez moins de poids et plus de répétitions (10 à 15 répétitions par série).

7. Une transpiration excessive pendant l’exercice fait perdre du poids plus rapidement

Si vous transpirez abondamment pendant une séance d’entraînement, alors le même jour ou parfois le jour suivant vous pouvez voir un chiffre plus bas sur la balance. C’est de là que vient le mythe selon lequel la transpiration aide à perdre du poids.  

Mais la vérité est que la sueur est une réaction biologique du corps à la surchauffe, permettant à la peau de se refroidir et à la température interne du corps de s’ajuster.
Il ne s’agit pas de graisse, mais d’une solution aqueuse de sels et de substances organiques libérée par les glandes sudoripares.

Si vous transpirez abondamment et buvez peu, vous pouvez effectivement perdre plusieurs centaines de grammes en raison de la déshydratation du corps, mais cela n’a rien à voir avec la réduction des dépôts de graisse. En outre, l’effet d’une telle “perte de poids” est de très courte durée. En revanche, le fait de ne pas transpirer pendant l’entraînement ne signifie pas que vous ne perdez pas de poids ou que vous ne vous remettez pas en forme. 

Pour perdre du poids, il est important de surveiller son alimentation, de maintenir un petit déficit calorique et de faire des exercices jusqu’à une légère fatigue, sans s’épuiser outre mesure.

8. le cardio est le moyen le plus rapide pour perdre quelques kilos

Le principe de base pour perdre du poids est de brûler plus de calories que celles que l’on consomme dans la journée. L’activité cardio accélère clairement ce processus. 

En outre, c’est un excellent moyen de se débarrasser du stress, de se remonter le moral et de renforcer son système immunitaire. Cependant, le processus de combustion des calories s’arrête dès que vous avez terminé votre séance de cardio.
Si votre objectif est de voir un chiffre plus petit sur la balance et d’obtenir et de maintenir une silhouette mince, ajoutez un entraînement musculaire.

Elle renforce le tissu musculaire, ce qui donne au corps un aspect lisse et mince.
Elle augmente également votre taux métabolique et déclenche une combustion accrue de calories, même au repos. En outre, ces entraînements auront un effet bénéfique sur le système musculo-squelettique et le tissu osseux.
Alors, quelle est la meilleure solution ? La combinaison d’exercices aérobiques et anaérobiques sera la plus efficace. Si vous trouvez difficile de créer votre propre plan d’entraînement, consultez un coach compétent.

Écoutez votre corps et choisissez une activité qui vous procure du plaisir.
N’oubliez pas que lorsqu’il s’agit de perdre du poids, la bonne alimentation est primordiale, tandis que les séances d’entraînement jouent un rôle auxiliaire pour atteindre l’objectif souhaité.

9. Les aliments surgelés contiennent moins de nutriments

Les fruits et les légumes qui seront surgelés sont généralement cueillis au moment où ils sont le plus mûrs, c’est-à-dire lorsqu’ils sont le plus nutritifs. Une fois récoltés, les légumes sont souvent lavés, blanchis, coupés, congelés et emballés en quelques heures. Les fruits ne sont généralement pas blanchis, car cela peut affecter leur texture, mais ils peuvent être traités avec de l’acide ascorbique (une forme de vitamine C) ou du sucre ajouté pour éviter leur détérioration. En général, aucun produit chimique n’est ajouté aux produits avant la congélation.

D’une manière générale, la congélation permet de conserver la teneur en nutriments des fruits et légumes.
Cependant, certains éléments nutritifs commencent à se dégrader lorsque les produits congelés sont conservés pendant plus d’un an, et certains sont également perdus pendant le processus de blanchiment. 

10. Manger après 20 heures, 18 heures… etc. fait prendre du poids

Le moment de la journée où vous mangez n’a pas d’importance. C’est ce que vous mangez, la quantité que vous mangez et l’activité physique que vous pratiquez tout au long de la journée qui déterminent si vous prenez, perdez ou maintenez votre poids. Quel que soit le moment où vous mangez, votre corps stocke les calories supplémentaires sous forme de graisse.

Si vous voulez grignoter quelque chose avant de vous coucher, pensez d’abord au nombre de calories que vous avez déjà ingurgité ce jour-là.

0 commentaires

Soumettre un commentaire