« Le sport est bien affaire de frissons » – Jean Dion

Aujourd’hui, 13 décembre 2014, notre groupe « Sport Live » a visité des clubs de sport de Roubaix. Au Pôle Deschepper, les 26 participants étrangers du projet ont rencontré, filmé et interviewé des danseurs français et même pratiqué avec eux. Alors, après s’être échauffé rapidement, les participants se lancent.

On a vu Alex de Roumanie danser comme personne aux rythmes du hip-hop. Il se déhanchait  comme un danseur professionnel, alors on lui a posé quelques questions sur ses performances. A priori, Alex suit sa première leçon de danse et ces mouvements lui sont totalement étrangers, mais en réalité, il tire plusieurs techniques astucieuses de ses nombreuses années de pratique du karaté !

HipHop

A gauche : Alex & Antonia durant la leçon de danse Hip Hop

De même, on a posé des questions à Antonia sur sa performance Break Dance, car elle dansait très bien ! Elle nous a confié ne pas avoir d’expérience pour ce type de danse, mais elle pratique du sport régulièrement (le boxe) et aussi d’autres types de danse. Son objectif dans le cadre du projet Sport Live est d’apprendre quelque chose de nouveau et cette formation de hip-hop lui a donnée cette opportunité.

Les autres participants ont également essayé de danser, même sans avoir apporté avec eux leurs vêtements de sport.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

traduit par Ludmila URSU d’un article original de Veronika BELUZA.