Témoignage de Samia Feddag

À tous les passionnés de voyage, d’aventure, mais ayant avant tout soif de savoir, L’OFCI est faite pour vous.

Une fois de plus, l’Organisation Française de la Coopération Internationale (OFCI) se lance dans un projet, sur un des problèmes majeurs de notre temps à savoir le chômage.

Le chômage est défini comme étant la situation où une partie des personnes actives sont privées d’emploi. D’après l’institut de statistique Eurostat, le taux de chômage en 2018 s’est établi à 8,4% en Europe, soit le niveau le plus bas depuis la crise de décembre 2008.

Malgré des résultats propices, les séquelles de la crise subsistent. C’est dans ce contexte que le projet “From Mono To Stereo” nous invite à nous pencher sur ce thème.

Ce projet est un échange de jeunes ayant entre 18 et 30 ans et venant de Grèce, Italie, France, Lituanie et Roumanie pour analyser les enjeux du chômage.

 Cet échange est enrichissant car il encourage les interactions à travers des activités ludiques, des jeux de rôles toujours en relation avec le thème. C’est une autre façon d’aborder les problèmes sociaux. Chaque personne raconte son expérience et les problèmes auxquels elle a fait face.

Chaque soirée est dédiée à un pays, où ses représentants mettent en avant la culture à travers une dégustation des spécialités locales. Ce qui a rendu ce projet original était que les participants ne présentaient pas l’histoire, les traditions, les danses de leur pays mais que cette mission revenait aux participants des autres nations.

 Lors de ce séjour, nous avons eu l’opportunité de visiter Vilnius, petite capitale charmante de la Lituanie riche en histoire.

Tous les pays ne mettent  pas à disposition des aides sociales, la France étant avant gardiste dans le domaine des prestations sociales. On se rend compte que certains pays ont des similitudes sur le rapport du peuple au travail, c’est le cas de la Grèce et l’Italie.

 Ce qui est intéressant avant tout dans ce projet, c’est ce brassage culturel qu’on y retrouve. En effet, les personnes sont en immersion et partagent le même quotidien lors d’une semaine. La vie en collectivité permet de connaître les coutumes locales ainsi que de découvrir de différentes cultures, modes de vie de chacun.

 Cette expérience m’a permis d’acquérir de nouvelles compétences et d’approfondir mes connaissances concernant le thème étudié. En parallèle, mes compétences linguistiques, précisément l’anglais ont évolué. Par ailleurs, cette expérience m’a permis de rencontrer des personnes du monde entier, de créer des liens uniques et d’apprendre davantage sur les différentes cultures et traditions.

L’aspect le plus gratifiant de l’échange de jeunes était de pouvoir partager nos expériences sur l’employabilité avec d’autres jeunes de toute l’Europe. Débattre des différentes opportunités qui nous sont offertes dans notre pays d’origine avec les autres jeunes participants a été très éclairant, dans la mesure où le projet a mis en lumière les disparités qui existent entre les pays de l’UE. Dans l’ensemble, la semaine m’a permis de rencontrer d’autres jeunes et de me faire des amis avec des personnes que je n’aurais jamais rencontrés dans ma vie quotidienne, ce qui est très précieux pour moi. 

Témoignage de Sofia

From Mono To Stereo était  mon premier projet OFCI. J’ai rencontré beaucoup de gens intéressants avec qui j’ai échangé mon expérience dans le domaine du travail. Je recommanderais véritablement de participer dans un tel projet et je suis tout à fait heureux d’avoir eu cette opportunité.

Témoignage de Joshua

Témoignage de Samia Feddag

À tous les passionnés de voyage, d’aventure, mais ayant avant tout soif de savoir, L’OFCI est faite pour vous.

Une fois de plus, l’Organisation Française de la Coopération Internationale (OFCI) se lance dans un projet, sur un des problèmes majeurs de notre temps à savoir le chômage.

Ce projet est un échange de jeunes ayant entre 18 et 30 ans et venant de Grèce, Italie, France, Lituanie et Roumanie pour analyser les enjeux du chômage.

 Cet échange est enrichissant car il encourage les interactions à travers des activités ludiques, des jeux de rôles toujours en relation avec le thème. C’est une autre façon d’aborder les problèmes sociaux. Chaque personne raconte son expérience et les problèmes auxquels elle a fait face.

Chaque soirée est dédiée à un pays, où ses représentants mettent en avant la culture à travers une dégustation des spécialités locales. Ce qui a rendu ce projet original était que les participants ne présentaient pas l’histoire, les traditions, les danses de leur pays mais que cette mission revenait aux participants des autres nations.

 Lors de ce séjour, nous avons eu l’opportunité de visiter Vilnius, petite capitale charmante de la Lituanie riche en histoire.

Le chômage est défini comme étant la situation où une partie des personnes actives sont privées d’emploi. D’après l’institut de statistique Eurostat, le taux de chômage en 2018 s’est établi à 8,4% en Europe, soit le niveau le plus bas depuis la crise de décembre 2008.

Malgré des résultats propices, les séquelles de la crise subsistent. C’est dans ce contexte que le projet “From Mono To Stereo” nous invite à nous pencher sur ce thème.

Tous les pays ne mettent  pas à disposition des aides sociales, la France étant avant gardiste dans le domaine des prestations sociales. On se rend compte que certains pays ont des similitudes sur le rapport du peuple au travail, c’est le cas de la Grèce et l’Italie.

 Ce qui est intéressant avant tout dans ce projet, c’est ce brassage culturel qu’on y retrouve. En effet, les personnes sont en immersion et partagent le même quotidien lors d’une semaine. La vie en collectivité permet de connaître les coutumes locales ainsi que de découvrir de différentes cultures, modes de vie de chacun.

 Cette expérience m’a permis d’acquérir de nouvelles compétences et d’approfondir mes connaissances concernant le thème étudié. En parallèle, mes compétences linguistiques, précisément l’anglais ont évolué. Par ailleurs, cette expérience m’a permis de rencontrer des personnes du monde entier, de créer des liens uniques et d’apprendre davantage sur les différentes cultures et traditions.

L’aspect le plus gratifiant de l’échange de jeunes était de pouvoir partager nos expériences sur l’employabilité avec d’autres jeunes de toute l’Europe. Débattre des différentes opportunités qui nous sont offertes dans notre pays d’origine avec les autres jeunes participants a été très éclairant, dans la mesure où le projet a mis en lumière les disparités qui existent entre les pays de l’UE. Dans l’ensemble, la semaine m’a permis de rencontrer d’autres jeunes et de me faire des amis avec des personnes que je n’aurais jamais rencontrés dans ma vie quotidienne, ce qui est très précieux pour moi. 

Témoignage de Sofia

From Mono To Stereo était  mon premier projet OFCI. J’ai rencontré beaucoup de gens intéressants avec qui j’ai échangé mon expérience dans le domaine du travail. Je recommanderais véritablement de participer dans un tel projet et je suis tout à fait heureux d’avoir eu cette opportunité.

Témoignage de Joshua